k15309886Donc comme je disais dans le post précédent, pendant 1,5 ans, mes hypoglycemies ont été gérées par le régime conseillé par l'endocrinologue.

J'ai quand même fait quelques malaises (parfois avec des convulsions), le plus souvent le matin au réveil, mais mon cheri sait maintenant les gérer en me faisant boire un verre de limonade. Avec ce super médicament, je reprends mes esprits en 5 minutes. 

Mais évidemment, ca a pas duré. Je commence a faire des malaises beaucoup plus souvent, même si je respectais scrupuleusement les consignes de l'endocrinologue. Pendant mes congés en juillet 2015, je fais même 3 crises convulsives en 5 jours.

Je consulte mon medecin traitant, qui me prescrit cette fois une prise de sang à domicile. L'infirmière doit venir a 7h, mais évidement malaise au réveil et convulsions. Comme je dois être a jeun, cheri ne me donne pas de limonade et c'est complètement a l'ouest que je reçois l'infirmière. Quand elle revient 1h après (je devais faire 2 prises de sang, la 1ère à jeun et la 2ème  une heure après le petit déjeuner), c'est comme si rien ne s'était passé. J'avais entièrement recuperé.

Le reste de la journée se passe normalement.

Je suis au cheval l'après midi quand le labo d'analyse médical m'appelle. Ils sont en panique devant mes résultats et cherchent à savoir si il y a pu avoir une erreur lors du prélèvement et n'ont pas pu joindre l'infirmière. Pour moi il n'y a pas eu d'erreur, mais bon j'étais pas trop en état de m'en rendre compte. J'ai quand même battule reccord d'hypoglycémie du labo avec un taux de glycémie de 18 mg/ml (le minimum c'est normalement 60 mg/ml). La dame que j'ai au téléphone (le médecin ?) me dit que normalement je devrait être sous perfudion à l'hôpital. Je lui dis que tout va bien, que je suis au cheval, et que je commence à avoir une bonne tolérance aux hypos. Elle a pas l'air spécialement convaincue et me demande de refaire une prise de sang demain matin pour vérifier et me dit qu'elle va contacter mon médecin traitant et l'infirmière.

Evidement ces derniers me rappellent et le rdv est pris pour un nouveau prélèvement le lendemain.

Le résultat de celui-ci est toujours tres bas (30 mg/ml), mais pas de malaise le matin. Par contre le labo m'appelle et appelle le medecin traitant pour nous prévenir de ce taux quand même très anormal.

Nouvelle visite chez le médecin traitant la semaine suivante. Un peu dépassé par mon cas, il en a parlé avec ses confrères. Un d'entre eux a évoqué l'insulinome et a conseillé que je consulte THE endocrino de la région. Je ressors avec une ordonnance pour faire une échographie du pancréas en attendant ce nouveau rendez vous.