Suite freestyle-papillon-vision-kitau diagnostic du medecin des urgences, mon médecin traitant me fait faire une série de prises de sang qui confirment que je suis en hypoglycemie le matin. Il me fournit également un dextro pour que je puisse surveiller ma glycemie à la maison et me demande tout bien noter avant mon rdv chez l'endocrinologue.

Le rdv avec celui ci est fixé à fin novembre 2013, j'ai donc le temps, en bonne accro à l'informatique et en bonne psychopate qui veut savoir ce qui se passe avant que ca se passe, de faire des recherches sur internet sur le comment et le pourquoi de l'hypoglycémie.

J'apprends ainsi que généralement l'hypoglycémie survient après les repas et/ou en cas d'ingestion de sucres rapide. C'est ce qu'on appelle l'hypoglycémie réactionnelle. Mais il y a aussi des possibilités que l'hypoglycemie soit provoquée par l'absorption de certains médicaments,  le dysfonctionnement d'un organe ou la présence d'une tumeur sur le pancreas qui sécrete de l'insuline, appellée insulinome.

Comme je ne me retrouve pas dans les explications de l'hypoglycémie réactionelle, que je ne prends pas de médicaments et que normalement mes organes fonctionnent bien, je m'autodiagnostique un insulinome (et c'est là que je regrette fortement de ne pas avoir fait d'études de medecine, pour être sure de comprendre ce que je lis ...).

Donc je me rends chez l'endocrino avec la peur qu'il m'apprenne que j'ai un insulinome. Le medecin m'accueille en me disant que c'est pas possible que fasse des crises d'hypoglycemie, que ca ne correspond pas à mes malaises. Il regarde les résultats des prises de sangs et des contrôles par dextro et me dit que finalement si, ca doit etre ca.

Je lui parle de l'insulinome. Il m'arrete de suite en me disant que c'est pas possible, que c'est tres rare (4 cas / 1000000 par an), qu'il n'en a jamais vu dans sa carrière, que de toute facon c'est de l'hypoglycémie réactionelle que je fais, et que les conseils alimentaires qu'il va me donner vont regler mon probleme. Et c'est tout. Pas de suivi proposé ...

Comme c'est un docteur, un spécialiste en plus, je me range à son avis et oublie l'insulinome.

Et je suis ses conseils alimentaires. Je dois donc maintenant manger des pates ou du riz le soir, ainsi qu'une banane au moment de me coucher. Je dois egalement prendre des collations à 10h et à 16h et surtout éliminer le plus possible les sucres rapides (plus de limonade, plus de jus d'orange ...)

Effectivement, le "régime" qu'il ma conseillé a permis de bien réduire le nombre de malaises pendant un certain temps. Pendant quasiment 1 an et demi.