C'étaireveil_matint en semptembre 2011, un lundi.

La veille j'avais décidé qu'il était temps de perdre du poids, et donc de commencer un régime. J'avais donc nettement moins mangé que d'habitude, ou plutot mangé plus sainement.

Ce lundi donc, le matin, je ne me suis pas réveillée. Je ne pourrais pas dire si mon reveil a sonné ou non, je ne m'en souviens pas.

Mon chéri ne s'est pas inquieté tout de suite. Pouvant commencer le boulot jusqu'à 9h, il s'est dit que j'avait décidé de faire une "grasse mat".

Il est donc parti travailler, en laissant la télé allumée, et en mettant en route la caméra de surveillance des chats.

Vers 8h30, il regarde la caméra depuis son téléphone, et remarque que la télé est toujours allumée, et que rien ne bouge dans la maison. Il me téléphone, plusieurs fois, mais pas de réponse. Inquiet, il demande donc a sa mère, qui habite pas loin de chez nous, de passer voir ce qui se passe.

Belle maman est à la maison, mais je ne m'en souviens pas. Apparament je suis assise dans mon lit, complètement desorientée. Je me lève, je bois un café. 

Chéri arrive et appelle le docteur. Il vient vite, me pose quelques questions auxquelles je ne sais pas répondre où auquelles je réponds faux. Il diagnostique une confusion mentale et demande à cheri de m'emmener aux urgences d'à coté.

Lorsqu'on arrive à l'hôpital, je commence à "reprendre conscience". En fait je commence à me rendre compte de ce qui se passe, et me demande pourquoi on se dirige vers les urgences.

Arrivés à l'accueil, chéri explique la situation, et là, je percute tout et commence à sérieusement avoir peur. Aucun souvenir de ce qui c'est passé depuis que je me suis endormie la veille au soir. Pardon si, j'ai des faibles flashs, comme des images de rêves lorsqu'on commence à les oublier. Je peux vous garantir que c'est une sensation très étrange et effrayante.

Je suis rapidement prise en charge : l'infirmière fait une prise de sang et un ECG, le medecin me pose des questions (je réponds normalement maintenant), me fait faire quelques "exercices" du type suivre un stylo des yeux et m'envoie faire un scanner. Il explique que pour lui, c'est surement un ictus amnesique et que c'est pas méchant.

Le scanner ne montre rien d'anormal (ouf), et la prise de sang revèle une légère hypoglycémie (0,56 mg/dl). Le médecin n'est pas plus avancé, ne tique pas sur l'hypoglycémie en tout cas et décide de me renvoyer chez moi après avoir recu une piqure de fluidifiant pour le sang (désolée je ne sais plus le nom du truc), une ordonnance pour du kardegic (toujours pour le sang) et la demande de consulter rapidement un cardiologue et un neurologue et de faire un IRM du cerveau.

C'était ma 1ere hypoglycémie, mais je ne le savais pas encore.

En fait il a fallu 2 ans pour trouver le pourquoi de mes malaises.